Commémoration de l’engagement de la 26e division d’infanterie américaine dans les Ardennes

« Les Allemands retranchés là, pendant deux jours»

Décembre 1944. L’hiver s’annonce rude dans les Ardennes et les combats qui vont s’y dérouler plus rudes encore. Une veillée a été organisée en souvenir du début de l’engagement des forces américaines dans les Ardennes durant la Seconde Guerre mondiale. La cérémonie s’est déroulée au lieu-dit Schankegriecht, premier point de face-à-face entre la vingt-sixième division d’infanterie américaine et l’armée allemande.

C’est dans la commune de Préizerdaul, au bord de la route et près de Pratz, que se trouve le monument dédié à la vingt-sixième division d’infanterie américaine. Cette dernière libéra Wiltz et Clervaux du joug des Allemands, les 21 et 25 janvier 1945, dans des conditions de froid extrême.


En compagnie de Robert Barthel (à gauche), des enfants ont déposé des fleurs devant le monument dédié à la vingt-sixième division d’infanterie américaine

Ces événements eurent lieu pendant la bataille des Ardennes. Hitler, misant sur les éléments de surprise, vitesse et de mauvais temps pour vaincre la supériorité aérienne alliée, avait décidé, à la fin du mois de septembre 1944, de mener une contre-attaque massive à l’Ouest. Lorsque la sixième armée blindée SS traversa l’Amblève le 18 décembre, le général Eisenhower donna l’ordre d’arrêter toute avance alliée vers le Rhin et somma le général Patton de contre-attaquer en passant par le Luxembourg. Le bilan humain fut terrible avec des pertes estimées à 76 500 soldats américains entre le quinze décembre 1944 et le début du mois de février 1945.


Plantées dans la terre au lieu-dit Schankegriecht, des croix en bois symbolisaient les soldats tombés au combat

Avec le soutien de l’armée luxembourgeoise et des communes de Grosbous, Préizerdaul et Wahl, l’association Friends of Patton’s 26th Infantry Division Luxembourg, présidée par Robert Barthel, a organisé cette veillée en mémoire des libérateurs et de tous ceux qui ont donné leur vie pour libérer le pays occupé.


Robert Barthel a rappelé au souvenir du public le rôle de la vingt-sixième division d’infanterie américaine

C’est, selon Guy Ries, secrétaire de la FPYD, un événement important car «les Allemands ont été retranchés là, dans les bois, pendant deux jours et il y a eu des batailles dont beaucoup de monde se souvient ici».

La Voix du Luxembourg, Préizerdaul décembre 22, 2005
Photos: La Voix du Luxembourg.

A tribute to WWII Veterans: www.beforeyougo.us (fichier video de 3 MB)